L’insolvabilité, c’est quoi? C’est le fait de ne plus être capable de payer ses dettes à la fin du mois.

Ça veut donc dire que presque la moitié des québécois sont à 200$ près de ne plus pouvoir assumer les dettes qu’ils ont contractés. Autrement dit, il ne leur reste que 200$ après avoir payé pour leurs besoins de base et leurs dettes.

200$ ! Ça fait peur ! Une paie qui ne rentre pas ou un petit imprévu et POUF : Insolvable. Sur le bord de la faillite personnelle.

Mais quand est-ce qu’on se rend là? Quand les revenus sont trop bas? Quand les dépenses sont trop élevés? Quand les dettes sont trop importantes? Et bien les trois scénarios sont possibles et ce sont les habitudes liés à ces situations qui sont à changer. 

Quand les dettes sont trop importantes…

  • …on a fait de mauvais choix ou on a vécu beaucoup d’imprévus;
  • …on paye ce qu’on peut;
  • …on vit un stress financier;
  • …on les trainent pendant de longues années;
  • …les intérêts travaillent contre vous;
  • …notre côte de crédit bat de l’aile.

Parfois les revenus et les dépenses s’équilibrent, mais ce qui nous empêche d’avancer c’est le fait d’avoir des dettes trop importantes. La solution? Fâches-toi contre tes dettes, dis leur que tu es écoeuré de les trainer et botte leur le cul. C’est faisable de payer ses dettes petit à petit, mais ça va prendre plusieurs mois ou années selon l’importance de celles-ci. Mets-y tout ce que tu peux et après tu seras libre. Ensuite, espérons que tu auras appris à utiliser le crédit et les prêts intelligemment.

Quand les revenus ne sont pas suffisant…

  • …on a seulement un revenu et il n’est pas suffisant;
  • …on ne travaille pas assez ou pas intelligemment ;
  • …on a peur de changer d’emploi;
  • …on ne veut pas retourner aux études;
  • …on a peur de se lancer en affaires;
  • …on ne veut pas perdre ses soirées/fin de semaines pour travailler;
  • …on ne veut pas changer d’habitudes.


La plupart des gens se disent que leur salaire est hors de leur contrôle, mais en fait, il n’y a rien de plus faux que ça. Tu es maître de ton salaire comme tu es maître de tes dépenses. Si tu trouves que ton salaire n’est pas suffisant, trouves-toi un deuxième emploi ou change tout simplement de travail. Arrête de jouer à la victime, si une mère monoparentale peut le faire, tu peux le faire aussi. 


Quand les dépenses sont trop élevés…

  • …on vit au-dessus de nos moyens;
  • …on ne peut pas économiser pour un fond d’urgence;
  • …on vit paie par paie;
  • …on est obligé de s’endetter lorsqu’un imprévu survient;
  • …on ne se prépare pas pour le futur;
  • …on trouve des solutions qui règlent le problème à court terme, mais qui feront mal à long terme;
  • …on a beaucoup de paiements, parce qu’on ne peut rien payer au complet;
  • …on n’est pas conscient des mauvaises décisions;
  • …on dépense aveuglément, sans budget;
  • …on ne reprend jamais le dessus si on ne change pas nos habitudes.

Il est toujours possible de réduire ses dépenses, que ce soit simplement de réduire ou éliminer tes abonnements, parfois oubliés, de réduire tes forfaits internet et cellulaire, échanger ton forfait télévision pour une antenne ou plus radicalement, vendre ta maison ou trouver un appart plus abordable. Comme Dave Ramsey dit: « Vivez comme personne aujourd’hui, pour vivre comme personne plus tard ». 


Je sais bien que c’est impossible de prédire l’avenir, mais on peut toujours l’imaginer. On peut très bien se préparer à l’achat d’une maison ou l’arrivée d’un petit humain dans la famille. Ce sont probablement les deux plus grandes dépenses de ta vie, sauf si tu es un surfer dans l’âme et que ton rêve c’est de partir au chaud (desfois j’y pense🙄).

Par contre avant de changer tes habitudes, tu DOIS changer ta mentalité face à l’argent. Une mentalité et des décisions à court terme vont te faire mal à long terme. Change ta mentalité et pense à long terme, ça te rendra inconfortable à court terme, mais ton futur-toi te remerciera dans quelques années.

Quelques statistiques:

  • 33% des québécois sont insolvable; c’est-à-dire qu’ils ne sont pas capable de payer leurs factures et leurs dettes à chaque mois.
  • 46% des ménages québécois prévoient contracter encore plus de dettes au cours de la prochaine année pour leurs besoins et dépenses de base.
  • Moins de 2/5 québécois disent être en mesure de gérer un imprévu.
  • 33% des québécois craignent que l’augmentation des taux d’intérêts les poussent au bord de la faillite.

Si tu es dans cette situation, de grâce, va consulter un syndic autorisé en insolvabilité. Ils ont de très bons outils et solutions pour vous sortir du trou dans lequel vous vous trouvez. Ce n’est pas honteux, ça prouve seulement que tu as pris une décision responsable pour ton futur.

2 réflexions sur “Pourquoi 46% des québécois sont à 200$ de l’insolvabilité?

  1. Bonjour V,

    Ce sont des statistiques plutôt inquiétantes. Malheureusement, la plupart des gens vont répondre qu’ils seraient dans une meilleure situation s’ils avaient un salaire plus élevé. Mais, dans la majorité des cas, un salaire plus élevé se transformera en des dépenses plus élevées.

    Donc, pour revenir à ton texte, que dirais que c’est surtout 3) « Quand les dépenses sont trop élevées » et 1) « Quand les dettes sont trop importantes ».

    Comme tu mentionnes, les gens doivent changer de mentalité avec l’argent. La clé est le contrôle des dépenses. C’est beaucoup plus facile de réduire les dépenses que d’augmenter les revenus!

    Bonne journée,
    R101

    Aimé par 1 personne

    1. Salut R101,

      En effet, il y a une croyance populaire que si on fait plus d’argent, on aura moins de problèmes financiers. Mais si une personne vit déjà paye par paye, elle gardera la même habitude si son salaire augmente.

      C’est un mélange de contrôle, de planification, de constance et de volonté. On ne peut pas aider ceux qui ne veulent pas s’aider!

      Sur ce, bon dimanche!
      Véro

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s