Quand la vérité choque | Review du livre « Liberté 45 » de Pierre-Yves McSween

« Ce livre ne contient pas de solutions miracles. Je ne te donnerai pas la recette du pâté chinois de la réussite financière en trois étapes faciles. […] Ce n’est pas non plus un recueil de trucs pour épargner. Si ça t’intéresse de remettre tes dépenses en question, je t’invite à lire mon premier livre. »

– Pierre-Yves McSween, Liberté 45

Je confirme, ce n’est pas une lecture pour les doux. Si t’as pas envie de te faire dire tes 4 vérités sur tes finances persos, ouvre Netflix ou va écouter Occupation Double (je n’ai rien contre occupation double, je l’écoute religieusement. C’est juste une bonne façon de fuir sa réalité).

Pour son deuxième livre, Pierre-Yves nous propose un ouvrage challengeant qui, veut veut pas, remet en question ton parcours de vie. J’te mentirais si j’te disais que, pendant ma lecture, je me suis senti comme si j’avais toujours fait les bons choix dans ma vie. À plusieurs reprises je me suis dit « shit, j’aurais dû faire ça à la place », à commencer par mon choix de carrière. Quand j’étais jeune, je rêvais d’être enquêteuse. Sauf que pour être enquêteuse, tu dois travailler plusieurs années en tant que police pour PEUT-ÊTRE être considérée pour le poste d’enquêteuse. Fac, à la place, je me suis dit que j’allais faire un BAC en Criminologie…lol… Mettons que cette décision n’a pas contribuer grandement à l’ajout de valeur du plan VEI comme l’explique PY. Oui, avoir un bac c’est un atout, mais disons que certaines disciplines apportent plus de valeur que d’autres.

L’auteur mise donc sur le plan VEI (Valeur, Épargne et Investissement) pour viser la « Liberté 45 ». La nuance à faire avec cette expression découlant du fameux slogan « Liberté 55 » de nos ancêtres, les boomers (lol, maman, papa, ct’une blague ), c’est que ce n’est pas nécessairement la retraite qui est visé dans cet ouvrage. Le titre le dit bien, on parle de liberté ; la liberté de faire ce qu’on veut, quand on veut, rendu à un certain âge. Prendre une année sans solde, ralentir la cadence, se partir en affaire, bref, ce que tu veux.

On y retrouve aussi bon nombre de techniques d’optimisation fiscale. En bon français, des trucs pour payer moins d’impôts. Pierre-Yves a été grandement critiqué et accusé de déjouer le système, mais est-ce vraiment déjouer le système quand tu joues selon les règles de l’art, et que tu utilises des techniques pour éviter de payer en trop ? C’est comme pour des produits de consommation, pourquoi payer le plein prix quand tu peux attendre d’avoir un rabais, avoir des retours en argent en utilisant des outils comme Rakuten et des retours en argent sur ta carte de crédit ? C’est plus poussé que ça, mais le principe est le même : pourquoi payer plus quand tu peux payer moins ?

Il y a même une section qui raconte le parcours de certains blogueurs en finances personnelles (j’y suis peut-être ) prouvant ainsi que TOUT est possible. Un des blogueurs, l’auteur du blogue Le Jeune Retraité, raconte comment il a atteint l’indépendance financière et par le fait même, prit sa retraite à l’âge de 39 ans. 39 ANS, GANG. Il ne peut même pas avoir les rabais de l’âge d’or pis il est à la retraite, tsé. Il a d’ailleurs aussi tout récemment sorti son livre dans lequel il raconte son parcours en profondeur. Je ferai mon review bientôt.

Bref, personnellement, j’ai adoré le contenu. Probablement parce que la vérité ne me choque pas, mais aussi parce que j’ai soif d’apprendre. Et je crois que Pierre-Yves est un excellent pédagogue pour monsieur, madame tout le monde. Il vulgarise très bien son contenu et n’a pas peur d’insérer quelques dad jokes, qui m’ont beaucoup fait rire d’ailleurs (« d’la marde, ça reste d’la marde »). C’est triste, mais les décisions qu’on doit prendre en sortant de l’école secondaire sont les plus importantes et les plus déterminantes de notre vie. On a probablement tous fait des erreurs dans notre jeune temps, alors utilisons donc notre expérience pour éduquer les jeunes à ne pas faire les mêmes erreurs que nous, ou du moins, les aider à prendre des décisions plus éclairées.

Bref, je ne veux pas vous donner trop de spoilers sur livre de PY, alors je vous laisse le lire par vous-même. Je le recommande à tous, mais encore plus aux jeunes dans la vingtaine et aux parents dont les enfants approchent l’âge légale pour acheter de l’alcool.

Tu peux le commander ici: https://amzn.to/3jpKU3K

Et si tu n’as pas encore lu son premier livre, c’est par ici: https://amzn.to/3jruIyZ

A+

Véro

6 réponses sur « Quand la vérité choque | Review du livre « Liberté 45 » de Pierre-Yves McSween »

  1. J’ai également adoré le livre. Peut-être un peu plus technique que celui du jeune retraité, par contre.
    Mais le fond reste similaire. Un grand merci pour la critique, et merci aux auteurs pour ces deux livres, qui sont arrivés à point, lorsque la grisaille de l’automne s’est installée.

    À+

    Aimé par 1 personne

    1. Merci! Tu as bien raison, ils tombent à point. Surtout dans cette pandémie, où les gens doivent se réinventer et bien souvent réorienter leur carrière. Les jeunes sont chanceux de voir quels domaines ont tombés dans l’incertitude, en espérant que ça les aidera à faire des choix éclairés!

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s